Pourquoi partir voyager en mode zéro déchet ?

1
131
zero-waste-travel-2

(À la recherche de la définition du zéro déchet ? C’est par ici !)

Moi et le zéro déchet

La première fois que j’ai entendu parlé du zéro déchet, c’était il y a 2 ans. Au début, je me suis dit, « est-ce que cette façon de vivre n’est pas trop excessive ? ». Puis à force de me renseigner sur le sujet, je me suis rendue compte qu’en fait, c’était notre mode de consommation actuelle qui n’avait aucun sens.

Cependant, ce n’est pas pour cela que je me suis complètement mise au zéro déchet. J’ai toujours eu une « bonne » raison : c’est trop cher, c’est contraignant, je ne peux pas je vis en colocation …. Tout çà pour dire que je n’ai pas trouvé le courage de changer mes habitudes. Mais avec ce voyage au long-cours, je sens que c’est le moment pour moi de trouver la force de vivre avec une philosophie zéro déchet.
Voici donc les quelques raisons qui me poussent à faire ce voyage en mode zéro déchet :

velo-cubaBon pour l’environnement


Étant écolo dans l’âme, la santé de l’environnement et des animaux-plantes sauvages me préoccupe. J’en ai assez de me balader, que ce soit dans la rue ou dans la forêt, et de voir tout un tas de détritus sur mon passage. Donc, voyager sans créer le moindre déchet (et donc sans poubelle) a pris tout son sens.

Le fait de voyager à vélo permet aussi de ne pas créer de pollution ; pas besoin d’essence ou de gaz pour avancer !

Meilleur pour la santé

marche-cuba
Quand on pense zéro déchet, on pense souvent alimentation biologique mais ce n’est pas toujours le cas. En effet, le zéro déchet favorise le local ; et nous n’avons pas tous un agriculteur biologique à côté de
 chez nous. Ce sera pareil pour nous pendant notre voyage, nous privilégierons les produits locaux aux produits biologiques qui auront surement dus traverser un océan en avion ou en bateau. Je préfère personnellement faire vivre le petit agriculteur local. Dans la même thématique, le zéro déchet implique d’acheter les aliments en vrac, sans emballage. Donc aurevoir les boîtes de conserve et les conservateurs nocifs pour notre santé.

Les produits d’entretien ainsi que les cosmétiques contiennent des agents chimiques dangereux pour notre santé. Si vous êtes intéressés à en savoir plus, voici un bon article résumant les dangers que peuvent causer les produits d’entretien du commerce. En voyage, nous ne devrions pas avoir trop besoin de produits d’entretien, si ce n’est la lessive et du liquide vaisselle. Mais, nous aurons besoin, comme tout le monde, de produits cosmétiques. Nous rentrerons plus en détail, dans un prochain article, sur les alternatives aux produits du commerce.

Le mode de vie zéro déchet passe également par le remplacement du plastique que ce soit Tupperware, film étirable ou bouteille en plastique par une autre matière (verre, inox, tissu). Cela est peu connu mais il existe bel et bien des transferts de substances toxiques du plastique vers les aliments. Ces transferts s’effectuent la plupart du temps quand on chauffe le plastique. Donc les Tupperware en plastique direct dans le micro-onde c’est fini !! (voici un article intéressant sur les dangers du plastique). Pendant notre voyage, nous éviterons de manière générale les objets en plastique.

Être minimaliste

Le zéro déchet m’a permis de comprendre que ce n’est pas l’appropriation d’un nombre incalculable d’objets (vêtements, bibelots) qui nous rend heureux. Et tant mieux parce qu’en tant que voyageur, nous recherchons toujours à diminuer le poids de nos bagages.

Le zéro déchet t’apprend à être propre avec un minimum de produits. Par exemple : un savon de Marseille servira de savon pour le corps, de lessive, de liquide vaisselle et en plus si on le choisit bien (attention aux ingrédients) il ne causera aucun dommage à l’environnement. Un article sortira prochainement sur les 2-3 ingrédients à avoir avec soi pour se sentir propre au quotidien.

Économique

Beaucoup de personne proclame que vivre zéro déchet permet de faire des économies. J’avoue qu’il m’a été difficile de comprendre comment cela été possible. Puis j’ai lu cet article qui détaille exactement comment on peut faire des économies avec le mode de vie zéro déchet. Si vous avez lu cet article, vous avez pu voir qu’au niveau alimentaire vous n’allez pas faire d’économies si vous passez en mode zéro déchet ; mais vous mangerez mieux. Mais par contre si vous vous attaquez aussi aux produits ménagers, aux cosmétiques et si vous remplacez le jetable par du réutilisable alors là oui, votre portefeuille vous sourira.

Pour notre voyage, je ne suis pas sûr que vivre sans faire de déchet nous permettra de faire des économies mais au moins nous préserverons notre belle Nature.

Les voyageurs et le zéro déchet

voyager-legerLa plupart des voyageurs ont déjà commencé à voyager en mode zéro déchet sans le savoir. Comme je le disais précédemment, le voyageur est toujours à la recherche d’alléger son sac de voyage. Certains arrivent à partir avec un sac à dos qui fait moins de 8 Kg mais la plupart des voyageurs partent avec 12-15 Kg; ce qui est déjà très léger quand on part pour un tour du monde. Bon bien sûr ce cas-là s’applique aux voyageurs en sac à dos. En vélo, il faut prendre en plus les affaires de camping et de quoi réparer le vélo en cas de panne. Nous n’avons pas encore pesé nos bagages mais nous vous tiendrons au courant. Espérons que ce ne soit pas trop lourd !

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

CommentLuv badge